SIBOMANA, chef de colline Gahombo


publié le 2019-09-30

Après la mort de ma femme, me laissant avec 3 enfants, je ne connais même pas le nombre de concubines que j’avais et à cause de cela j’ai eu 4 enfants hors mariage de mères différentes, mais cela ne m’as pas empêché de courir derrière d’autres filles. Souvent on m’appelait sorcier car aucune fille ne me résistait. Et un jour j’ai décidé de me remarier mais on se bagarrait sans arrêt, avec elle on a déjà 1 enfant. Ce mauvais comportement m’a poussé à gérer un foyer de 10 personnes car deux de mes enfants sont filles mères parce qu’elles n’ont pas eu un bon modèle de la part des parents, en plus de ça en tant que chef de colline, personne ne venait me demander conseils à cause de mon comportement dans la société. Quand j’ai commencé à suivre les ateliers de sensibilisation du SYM à travers le programme conjoint sur la santé sexuelle reproductive, ça m’a tellement touché et de là, j’ai pris conscience que j’étais devenu un danger pour la société, plus particulièrement pour ma famille et j’ai décidé de changer. Ma femme n’en revient pas, elle demande ce qui s’est réellement passé car aujourd’hui elle pense voir un autre moi. Car non seulement mon foyer a trouvé la sérénité, j’ai pris l’initiative d’aider la communauté en qualité de leader communautaire en la sensibilisation sur la SSR et la communication parent-enfant. Comme la population connait suffisamment mon passé, cela me facilite la tâche parce que je suis une preuve vivante de cette transformation et à travers mes témoignages cela aide beaucoup ceux qui ont les mêmes comportements que moi avant mon changement de comportement.

FACEBOOK

Nos partenaires