André, Personne affectée par la lèpre


publié le 2019-09-26

En tant que personnes affectées par la lèpre, nous devrions rester cachés par peur qu’on se moque de notre état de santé et nous étions dans une pauvreté extrême. Nous avons été sensibilisés par Action Damien et après le Service Yezu Mwiza nous a enseigné comment nous pouvions nous mettre ensemble pour créer des associations afin de nous soutenir mutuellement. Et le fait de bénéficier des kits pour pratiquer l’agriculture, les chèvres pour l’élevage nous a beaucoup aidés pour bien démarrer nos petits projets et nous sommes solidaires dans nos activités. Ceci a changé notre conception de la vie quotidienne des lépreux, aujourd’hui grâce aux soins et au soutien du Service Yezu Mwiza en collaboration avec Action Damien, nous nous sommes sentis réintégrer dans la société, on se cache plus et nous travaillons ensemble dans des associations, tout le monde a compris que nous sommes capables mais encore nous pouvons subvenir à nos besoins et à ceux de nos familles respectives grâce aux Activités Génératrices de revenus. Aussi grâce aux enseignements reçus sur les symptômes de la lèpre, nous contribuons à la recherche et à la sensibilisation de ceux qui sont atteints de cette maladie et qui se cachent encore. Car nous savons bien que si la lèpre est détectée tôt, le pire peut être évité.

FACEBOOK

Nos partenaires