Alain-Christy, sj Bénévole


publié le 2019-09-06

Les quelques semaines passées au Service Yezu Mwiza comme bénévole, j’en retiens particulièrement sa stratégie de « clinique mobile ». Celle-ci a été mise en place dans le but de faciliter les PVVIHs vulnérables qui devaient faire un long trajet pour venir s’approvisionner en médicaments. En ramenant tous ses services dans un endroit très proche de leur localité, cette stratégie réduit non seulement ce long trajet mais également soulage le fardeau du coût de transport dans la mesure où ces derniers vivent dans l’angoisse de la maladie et une pauvreté sans nom. C’est aussi l’occasion pour eux de partager leurs expériences et des encouragements mutuels. Je repars avec une belle figure d’un personnage qui résume toutes les expériences vécues : Martin Royackers, sj. Jeune jésuite que je suis, la vie de Martin m’a beaucoup marqué. Il était un jésuite canadien qui a passé une partie de sa vie en Jamaïque où il allait à la rencontre des pauvres en combattant pour la justice sociale. Sa compassion pour les plus démunis et les discriminés a inspiré SYM qui l’a choisi comme patron de sa clinique. A force de passer devant la clinique où ce nom est inscrit, je me suis finalement informé sur ce personnage ; et ma présence au SYM a trouvé en quelque sorte un sens personnel.

FACEBOOK

Nos partenaires