Père Martin Royackers, S.J patron de la clinique Service Yezu Mwiza

Aujourd’hui 20 juin 2019, ça fait 18 ans jour pour jour, que Martin Royackers, S.J patron de la clinique du Service Yezu Mwiza est assassiné. A cette occasion, nous allons passer en revue sur sa biographie et sur le choix du SYM comme patron de sa clinique.

Le père Martins Royackers, S.J est né dans une famille de fermiers à Parkhill dans le sud-ouest d’Ontario au Canada le 14 Novembre 1959. Il reconnut sa vocation à la vie religieuse avant qu’il n’ait fini l’école primaire et demanda l’entrée au collège Regina Mundi où il fit de brillantes études. Après le discernement et le mûrissement de sa vocation, il demanda une entrée en compagnie de Jésus. Il fut admis au noviciat de Guelph en 1978. Après son ordination, il a passé six ans à travailler à la ferme de l’Université de Guelph.
Ce Jésuite de 41 ans a été assassiné le 20 juin 2001 devant l’église à Annotto en Jamaïque par un tir à bout portant.

Que ce qui a caractérisé Martin Royackers, S.J ?

En 1994, le père Martin Royackers, S.J s’envole pour la Jamaïque où il exerça son ministère à sainte Thérèse dans la baie d’Annotto mais également en charge des paroisses à Tinsbury dont May River, Islington, Pleasant Hill et Long Loads. Simultanément il pilotait le projet St. Mary Development Rural Project au sein duquel il regroupait en coopératives tous les fermiers locaux qui sont parvenus par la suite à accroitre leur production, à la mettre en valeur et à devenir financièrement indépendants.
Il s’est aussi attelé à éduquer et promouvoir l’éducation de la jeunesse, il faisait sienne les souffrances de la population locale, il faisait entendre la voix des sans voix en luttant pour la justice sociale telle que enseigné dans les saintes Ecritures.
Il transformait sa camionnette en ambulance pour évacuer les plus démunis vers le lieu de soins mais aussi, elle servait pour évacuer les décès sans accompagnement à leur demeure.

Pourquoi le Service Yezu Mwiza l’a-t-il choisi comme patron de sa clinique ?

La noble raison qui a poussé SYM à le prendre comme patron de sa clinique était de rendre hommage à ce jésuite très engagé dans la compassion pour les plus démunis et la lutte pour la justice sociale qui font partie des valeurs du SYM, mais aussi c’est la famille de Martin Royackers qui a financé une partie de la construction de cette clinique.

FACEBOOK

Nos partenaires