L’impact de l’éducation thérapeutique des médiateurs de santé aux PVVIHs

Les personnes vivant avec le VIH peuvent vivre longtemps et en bonne santé grâce à l’éducation thérapeutique sur la prise correcte des médicaments et l’observance au traitement.

Le SYM à travers sa stratégie de clinique mobile consistant à rapprocher les services de soins aux bénéficiaires les plus démunis vivant dans la province de Bujumbura, contribue aussi à la vision de l’OMS qui est de zéro nouveau cas d’infection du VIH, zéro décès lié au VIH, zéro cas de discrimination dans une région où les pvvihs peuvent vivre longtemps et en bonne santé.

Grâce à l’éducation thérapeutique des médiateurs de santé sur l’observance au traitement, et l’importance de la prise correcte des médicaments, pour une période de 5mois seulement, allant du mois de janvier jusqu’à fin mai 2019; sur un total de 279 prélèvements pour la charge virale sur les PVVIHs sous ARV du Service Yezu Mwiza, 235 soit (84%)leur charge virale est indétectable.

A présent un fort élan se remarque en faveur de la stratégie 90-90-90:
    a) faire le nécessaire pour que 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique vis-à-vis du VIH ;
    b) faire le nécessaire pour que 90 % des personnes diagnostiquées séropositives reçoivent un traitement antirétroviral ;
    c) faire le nécessaire pour que 90 % des personnes vivant avec le VIH et sous thérapie antirétrovirale voient leur charge virale disparaître.

FACEBOOK

Nos partenaires