Mise en place du Groupe Technique de Travail en santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes dans la Province Kirundo

Dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations émises lors de l’atelier qui a eu lieu à Gitega en date du 7 au 8 mars 2019 sur le Groupe Technique de Travail national, le bureau de la Province Sanitaire de Kirundo en collaboration avec le CARE et ses partenaires (Service Yezu Mwiza, APFB, GLID et ABUBEF), ont invité en date du 28 Mars 2019 les intervenants dans le secteur de la santé reproductive des adolescents et jeunes dans un atelier pour la mise en place d'un Groupe Technique de Travail dans ladite province.

Dans son mot d’ouverture de l’atelier, le conseiller socio-culturel du Gouverneur a remercié CARE et ses partenaires sur les interventions du Programme Conjoint dans la communauté, à l’école et au niveau de la santé. Il a précisé que la province de Kirundo connaît le taux d’abandon scolaire et de grossesses non désirées très élevé parce que les jeunes étaient mal informés sur l’éducation d’une sexualité responsable.

La sexualité, en effet n’est pas un domaine comme les autres. Elle touche à l’intimité de l’individu et, dans un même temps, structure l’organisation de la vie sociale.Le conseiller socio-culturel du Gouverneur n’a pas aussi manqué de rappeler le rôle de l’administration qui doit s’impliquer dans la sensibilisation de la population sur la planification familiale aux différents niveaux de l’administration.

Le directeur provincial de l’éducation et de la formation professionnelle a quant à lui, montré aux participants un aperçu de l’état des lieux des grossesses non désirées en milieu scolaire.

« Au niveau national, la direction communale de l’éducation de Kirundo a été la première dans la lutte contre les grossesses non désirées en milieu scolaire mais dans toute la province de Kirundo les chiffres sont alarmants : pendant l’année académique 2017-2018, sur 2400 cas d’abandons scolaires enregistrés, 88 cas sont liés aux grossesses non désirées. Durant le premier trimestre de l’année scolaire 2018-2019, 29 filles ont abandonnés l’école suite aux grossesses non désirées. Les causes principales des abandons scolaires sont liées à la pauvreté des familles, le manque de communication entre parents et enfants et le matérialisme. Si de tels initiatives comme la mise en place de ce groupe ont eu lieu, je pense que nous allons voir une réduction significative de ces abandons scolaires ainsi que ces grossesses non désirées dans nos élèves »

.

Rôle et Mission du Groupe Technique de Travail en Santé sexuelle et reproductive

Le Président du GTT et médecin directeur de la province sanitaire de Kirundo, a expliqué que la mission et le rôle du Groupe Technique de Travail interpellent tous les membres du groupe à œuvrer en synergie pour faire le suivi technique global concerté dans le cadre de l’amélioration de la santé sexuelle responsable des adolescents et jeunes.

« Les jeunes constituent 34% de la population totale de la province de Kirundo. Ce groupe qui vient d’être créé sera au premier rang dans la diffusion du contenu des messages clés en SSR auprès des jeunes qui prennent des risques aux différents problèmes qui surviennent au cours de la période de leur croissance surtout pendant l’adolescence. Et ceci entraîne des conséquences énormes au niveau individuel, familial, et scolaire » a malteré le Président du GTT au niveau provincial Monsieur NZITUNGA Louis.

FACEBOOK

Nos partenaires